Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 05:40

 

Un autre poème de mon ami Jacques Premel-Cabic.

Merci Jakez.

Dông Phong

Lignes de Crète

 

Comme une halte sur la mer

Une escale dans le grand bleu,

L’immobile vaisseau de pierre

Qui rêve de voguer un peu.

 

Comme voilure une montagne

En suspens sur des galets bruns,

Drape la côte avec un pagne

En tissu de volcan éteint.

 

Comme fanion, une éolienne

En pavois sous le vent d’Egée,

A contre-courant, à l’ancienne

Electrise l’éternité.

 

Comme en bord de route, un autel

Une chapelle de poupée,

A la mémoire fait appel

Pour une âme à sauvegarder.

 

Comme le temps en somnolence

Invite à la pause en chemin,

Un âne pris dans l’indolence

Retient son pas au lendemain.

 

Comme un vieil homme sur la selle

Qui va l’amble en douce cadence,

Ici personne n’étincelle

Sous le ciel en incandescence.

 

Comme une plage sous l’ombrelle

Comme un lagon sous l’olivier,

Comme une lumière irréelle

Comme un Eden imaginé.

  

Jacques Premel-Cabic

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Les hasard de la blogosphère, à la recherche de notre ami commun "Jakez" que j'appelle toujours Jacques, j'arrive sur ce blog plein d'émotions poétiques. Les textes de Jacques m'enchantent, une
sensibilité à fleur de peau d'un ami très cher. A bientôt.
Répondre
D


Merci Labuissanne de votre aimable commentaire.


Oui, notre ami Jacques/Jakez est un personnage merveilleux.


A bientôt,


Très cordialement.






D

Comme un poème de Jakez, qui d'ici nous mène là-bas, doucement sur dos de mer ou de vent


Comme des mots qui nous portent au voyage, entre chemin et montagne


Comme des couplets qu'une quelconque mer fredonnerait


Comme un chant, comme un écho, de vagues en rochers, de sables en galets ...


 


Merci Ami Dong Phong


Merci Ami Jakez


 
Répondre
D


Merci, merci, chère Danièle, de ton merveilleux commentaire.


Jakez l'a vu aussi.


Très amicalement.