Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 09:14

Gửi con cóc

 

Con cóc là cậu Ông Trời,

Cóc mày sao lại dở hơi thế này,

Để cho một đảng phây phây

Độc tài thô bạo lên thay cháu mày ?

 

Cóc ơi, tỉnh dậy đi ngay,

Giúp loài ếch nhái ngày mai ‘‘cóc cần’’

Nhịn bao điều thối hơn phân

Mà không phải sợ công an làm phiền.

 

Thơ ta mắng cóc thật điên,

Muôn vàn ếch nhái đếch thèm tự do,

Tự do dân chủ ai lo,

Kiếm tiền hùng hục quanh co tối ngày.

  

Thôi đành theo gió đuổi mây,

Ngắm trăng nhắp rượu để khuây nỗi lòng.

  

Traduction :

Au crapaud

 

Le crapaud est l’oncle du Ciel1,

Mais pourquoi en ce temps démentiel,

Crapaud, laisses-tu un parti si peu vertueux,

Dictateur et brutal remplacer ton neveu ?

   

Ô crapaud, dépêche-toi de te réveiller,

Pour que les batraciens n’aient plus à ‘‘grenouiller’’

Dans ce cloaque plein d’excréments,

Sans craindre la police et ses tourments.

 

Comme je suis fou de gronder le crapaud,

Les batraciens n’aiment point la liberté, loin s’en faut,

Liberté et démocratie, ces pauvres bêtes s’en fichent,

Courant partout jour et nuit pour devenir riches.

   

Alors contentons-nous de chasser les nuages avec le vent

Et d’admirer la lune en buvant, pour dissiper ces sentiments.

  

1 : Une vieille comptine viêtnamienne.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : TERRE LOINTAINE
  • TERRE LOINTAINE
  • : Poèmes bilingues français-viêtnamiens
  • Contact

terrelointaine

terrelointaine

Recherche