Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 15:27

Week-end perturbé

Marre des idoles
Pop star et dents de Bouddha
Week-end perturbé

       Tourcoing, 27.6.2009

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Haïkus par vent d'est
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 09:13

 

La Saint Jean

 

Ce soir aucun feu

Seul un bal de lucioles

Fête la Saint Jean

 

             24.6.2009

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Haïkus par vent d'est
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 09:12

 

Hoa về vườn hoa

  
Tặng Tiểu Sư Nữ Ngọc Diệp

Về vườn hoa lại thêm hoa,

Hoa chen lá ngọc nở ra bao vần,

Vần nào cũng thắm màu xuân,

Xuân xanh tươi mãi bụi trần lánh xa.

 

Xa xôi viết vội làm quà,

Quà mừng em gái nõn nà của anh.

Anh mong thư sẽ tới nhanh,

Nhanh cho em hứng cài hình vào thơ.

 

Thơ anh chỉ vẫn lơ mơ,

Mơ như say rượu ngóng chờ thiên tiên…

Tiên khen sư nữ đẹp duyên,

Duyên xưa chữa bệnh nay thiền tại gia.

 

Gia đình thanh bạch nhà ta,

Ta đều được hưởng công cha mẹ hiền,

Hiền hơn nhiều kẻ lắm tiền,

Tiền nào bằng nổi lời khuyên còn tồn.

 

 

Traduction :

 

La fleur revient au jardin

 

           À Tiểu Sư Nữ Ngọc Diệp

 

Elle revient au jardin pour compléter les fleurs,

Fleurs qui bousculent la feuille de jade* pour sortir des rimes,

Rimes du printemps aux mille couleurs,

Printemps qui demeure vert loin des poussières de la vie.

 

De loin j’écris ce cadeau hâtivement,

Cadeau à sa charmante sœur de la part d’un frère,

Frère qui attend que sa missive arrive rapidement,

Rapidement pour qu’elle illustre ce poème.

 

Poème toujours empreint de brouillard,

Brouillard d’ivrogne rêvant d’Immortelles,

Immortelles qui félicitent la bonzesse pour son karma,

Karma d’ancien toubib qui médite maintenant chez elle**.

 

Chez elle et dans notre famille d’indigents,

Famille bénéficiant des mérites de parents sages,

Plus sages que ceux qui ont plein d’argent,

Mais quel argent égale leurs paroles persistant malgré nos âges.

 

* Ma sœur s’appelle Ngọc Diệp ou Feuille de Jade.

* Médecin, elle signe maintenant ses poèmes et ses diaporamas pps sous le nom de plume Tiểu Sư Nữ ou Petite Bonzesse.

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 07:47

 

Bonne Fête à tous les Pères !

 

Hương đêm

 

Tối nào cũng thắp hương

Dưới ảnh Ba trên tường

Ở bên trái bàn giấy,

Cho bút đỡ thấy buồn.

 

Sao đáp nổi công ơn

Lớn tựa núi Thái Sơn,

Thơ thẩn đâu kể hết

Tâm sự của thằng con.

 

Theo khói tỏa mùi thơm,

Bút có vẻ tỉnh hơn,

Nhả ra bài thơ ngắn

Tuy mực vẫn còn hờn.

 

Ba nay ở trên trời,

Nhìn thằng con dở hơi

Viết bậy bạ vớ vẩn,

Không biết Ba có cười ?

 

 

Traduction :

 

Encens de nuit

 

J’allume une baguette d’encens chaque soir,

Sous le portrait de Père accroché là-haut

Sur le mur à gauche du bureau,

Pour que ma plume broie moins du noir.

 

Mais comment pleinement remercier

Les mérites égalant le mont Tai Shan*,

Quelle poésie pourra exprimer vraiment

Tous les sentiments d’un fils désolé.

 

En suivant la fumée qui répand son parfum,

La plume semble un peu se réveiller,

Pour tracer ce petit poème tronqué

Malgré l’encre qui boude dans son coin.

 

Ô Père qui es au royaume céleste,

En regardant ton fils gâteux

Écrire des sottises en vers fumeux,

Est-ce que tu souris à ses balivernes ?

 

 

* « Le mérite du père est comme le mont Tai Shan / L’amour de la mère est comme l’eau qui s’écoule de la source », chanson populaire vietnamienne (ca dao). Tai Shan est la plus connue des cinq montagnes sacrées de la Chine (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_de_Taishan).

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 08:37

A…, comme adoption

 

A… est une fille adoptive

D’une généreuse famille

Qui l’a accueillie du Vietnam,

Oh, il y a presque douze ans.

 

Ces braves gens l’ont bien choyée

Et l’ont pleinement intégrée :

Ils en ont fait un enfant sage

Dans une cité de Bretagne.

 

Voilà qu’arrive une missive

Qu’on m’a demandé de traduire,

Et là commencent leurs ennuis :

La mère d’A… vient de mourir.

 

Cette pauvre femme, en mourant,

A souhaité que son enfant

Puisse un jour, mais sans savoir quand,

Honorer sa tombe d’encens.

 

Que voulez-vous qu’on dise à A… ?

Le Vietnam est si loin là-bas

Et, pour une mère oubliée,

Faut-il la rendre perturbée ?

 

Eh bien, messieurs et mesdames,

Pour vous éviter de tels drames,

Réfléchissez donc mûrement

Avant d’adopter un enfant.

 

                   

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 10:03

Festival Francophone de la Poésie des Jeunes (2)

 

Veuillez voir la présentation de cette magnifique manifestation sur l’article Une belle initiative publié ici le 11 mars 2009. Pour lire les réalisations de ce festival comprenant 150 poèmes illustrés par des jeunes francophones de 17 pays et leurs 150 répliques d’adultes (450 triptyques!), veuillez cliquer sur http://www.projetjeunesse.com/default.asp?id=9&mnu=9


La jeunesse

 

On a le droit

De jouir de tous les droits

     

Les jeunes doivent être

Parmi les premiers à recevoir

Protection et secours

     

Les jeunes doivent être protégés

 

Les jeunes doivent être scolarisés

 

Les jeunes doivent bénéficier d’une bonne éducation.

 

Ramatoulaye Seybou, 12 ans

Kokaranta, Niger

 

 

Réplique de Dông Phong :

 

Droits et devoirs

 

Petit, si je te fais savoir

Ce qu’il nous a fallu payer

Pour acquérir quelques bons droits,

Tu seras peut-être effrayé

Par tant de cruels sacrifices

Et de longs combats historiques.

 

Puis, lorsque les droits sont acquis,

Les devoirs arrivent aussi,

Car ces deux mots inséparables

Forment un duo respectable

Qui, chaque jour, règle la vie

De toutes les démocraties.

 

                     

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs étrangers
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 18:18

Roussalgramme

 

(Nouveau jeu poétique de Temps-Pestif*)

 

Hélas, depuis tant de siècles,

Hélas, sans trouver de recette,

Hélas, je cours pour attraper,

Hélas, l’homme dont j’ai rêvé.

- Hélas, lointaine Roussalka,

Hélas, je partage ton cas,

Hélas, commun à nous ondines,

Car je suis la fée Mélusine.

  

* Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/.

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 08:09

Festival Francophone de la Poésie des Jeunes (1)

 

Veuillez voir la présentation de cette magnifique manifestation sur l’article Une belle initiative publié ici le 11 mars 2009. Pour lire les réalisations de ce festival comprenant 150 poèmes illustrés par des jeunes francophones de 17 pays et leurs 150 répliques d’adultes (450 triptyques!), veuillez cliquer sur http://www.projetjeunesse.com/default.asp?id=9&mnu=9

 

Le principe

 

Plusieurs descendront plusieurs embarqueront

C’est le principe de la vie et de la mort

Du métro et du bus

Or dans le métro et le bus il y a toujours une sortie de secours

 

La foule augmente mais la solitude reste, stagnante

Murmures d’une patience infinie collée au mur ou au béton

Plusieurs attendent un peu, d’autres attendent trop longtemps

On s’occupe, on parle de nous, de notre teinture

 

Et l’histoire se répète

Je sors de la station face au mur de béton qui me regarde alangui

Un violon se fait entendre.

Je reconnais cette chanson que j’aime tant

Alors  mon visage en est tout illuminé!

 

Lauri-Anne Plante, 15 ans

Quartier Saint-Henri, Ville de Montréal, Province de Québec, Canada

 

 

Réplique de Dông Phong :

 

Souhait

 

Oui, Lauri-Anne Plante,

Ton Principe m’enchante !

Ainsi je te réponds

De mon terroir breton.

 

Vrai, la vie et la mort,

C’est un sacré rébus,

Métro ou autobus,

Chacun prend pour son sort.

 

À toi, un beau trajet,

Semé de poésie,

D’une très longue vie !

Cela est mon souhait.

 

               

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs étrangers
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 07:57

 

Bonne Fête à toutes les Mères !

 

 

Lòng m
 

                    Y Vân (1933-1992)

Lòng m
bao la như bin Thái Bình dt dào,
Tình m
tha thiết như dòng sui hin ngt ngào,
L
i m êm ái như đng lúa chiu rì rào,
Ti
ếng ru bên thm trăng tà soi bóng m yêu.

Lòng m thương con như vng trăng tròn mùa thu,
Tình m
yêu mến như làn gió đùa mt h,
L
i ru man mác êm như sáo diu dt d
Nng mưa sm chiu vui cùng tiếng hát tr thơ.

Thương con thao thc bao đêm trường,
Con đã yên gi
c, m hin vui sướng biết bao,
Th
ương con khuya sm bao tháng ngày
L
n li gieo neo nuôi con ti ngày ln khôn.

Dù cho mưa gió không qun thân gy m hin,
M
t sương hai nng cho bc mái đu bun phin,
Ngày đêm s
m ti vui cùng con nh mt nim,
Ti
ếng ru êm đm m hin năm tháng trin miên.

 

                                           1952

 

 

Traduction par Đông Phong :

 

Cœur de mère

 

Le cœur de mère est aussi immense que le Pacifique, débordant,

L’amour de mère est tel un ruisseau sans remous, rafraichissant,

Ses paroles sont douces comme une rizière du soir qui murmure,

Berceuses de mère aimée sur le perron quand éclaire la lune.

 

Le cœur de mère est pour ses enfants la pleine lune d’automne,

L’amour de mère est le vent qui caresse la surface de l’eau,

Ses berceuses douces comme une flûte de cerf-volant là-haut

Se mêlent matin et soir, malgré le soleil et la pluie, aux gazouillis de ses marmots.

 

Par amour pour ses enfants, elle a veillé tant de nuits,

Et quand ils s’endorment, comme elle se réjouit,

Par amour pour ses enfants, elle se débat jour et nuit sans compter

Ses difficultés pour les élever jusqu’à maturité.

 

Qu’il pleuve ou qu’il vente, bonne mère ne se soucie point de son corps maigre,

La rosée et le soleil ont blanchi sa tête remplie de peines,

Mais elle est heureuse matin et soir auprès de ses enfants,

Et à travers le temps ses berceuses apaisantes résonnent encore éternellement.

 
                                  

On peut écouter cette chanson sur les sites :

 

 

http://www.nhaccuatui.com/nghe?M=60EICeBgiO

 

http://www.esnips.com/doc/e4010350-c0af-49f7-a161-6409694fe916/L%C3%B2ng-m%E1%BA%B9-(Y-V%C3%A2n)

 

https://www.youtube.com/watch?v=HFLC5c2mAV0

 

Pour les musiciens, sa partition se trouve sur http://www.tienghatquehuong.com/SheetMusic/CaKhuc/LongMe.htm

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs vietnamiens
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 07:51

Quelle semaine* !

 

Propos de grands hommes,

Euphémismes et litotes,

Aux peuples soumis.

 

Promesses en l’air,

Demain on rase gratis,

L’éden sans l’enfer.

 

Les chefs se répètent,

Bégaiement à perpète,

Quel que soit le pays.

 

Mais Européens,

Comme nous sommes bénis,

Sans Tian An Men !

Oui, Tian An Men,
Porte de la Paix Céleste,
Son nom a menti !
 

- Hé, rêveur de nuit

Qui te crois penseur poète,

Brûle tes écrits !

 

              4.6.2009

 

* Élections européennes et souvenir du massacre de Tian An Men en 1989.

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article

Présentation

  • : TERRE LOINTAINE
  • TERRE LOINTAINE
  • : Poèmes bilingues français-viêtnamiens
  • Contact

terrelointaine

terrelointaine

Recherche