Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 05:26

 

Couverure PSC MINI

 

 

Chers ami(e)s,

 

Après avoir réactualisé les relations des missionnaires jésuites, sans être chrétien, me voilà traducteur d’un vénérable bonze, sans être bouddhiste !

J’ai donc le plaisir de vous annoncer la parution de mon 15ème livre.

Bien amicalement.

Dông Phong

  

Vénérable Thích Trí Siêu

 

Pensée Sentiment Corps

Une approche pratique
du bouddhisme libérateur des souffrances

 

Traduction et annotations de

Nguyễn Tấn Hưng

Préface du

Lama Jigmé Thrinlé Gyatso

 

Éditions Joseph Ouaknine :

http://www.ouaknine.fr - joseph@ouaknine.fr

ISBN : 978-2-35664-089-5

236 pages

 

 

 

 Avertissement au lecteur

 

Lors d’une mission à Hanoi en avril 2010, j’eus l’occasion de visiter la bibliothèque de la pagode Quán Sứ (Siège de la Confédération du Bouddhisme du Viêt Nam), où son conservateur, Monsieur Nguyễn Quang Cừ (que je remercie de nouveau très sincèrement), m’offrit ce livre du Vénérable Thích Trí Siêu. Par curiosité, je l’ai feuilleté, n’étant pas bouddhiste. Mais au fil des pages, il m’a captivé, en me procurant autant d’étonnement que quand mes professeurs me faisaient découvrir Socrate, Aristote, Platon, Épicure ou Montaigne au lycée.

 

J’ai été agréablement surpris que l’auteur, tout en exposant la très riche complexité du bouddhisme, ne cherche aucunement à faire du prosélytisme en faveur de sa religion. Au contraire, il veut offrir gracieusement au lecteur une « boîte à outils » facilement applicable pour se délivrer des souffrances qui minent, par interactions continuelles, son cerveau, son cœur et son corps. L’ataraxie et l’aponie seraient à la portée de tous grâce aux pratiques proposées.

 

Le livre n’est pas dépourvu d’humour et, quand c’est nécessaire, l’auteur n’a pas hésité à montrer l’archaïsme de quelques textes sacrés devenus inadaptés à la vie moderne, et à critiquer des fidèles qui ne viennent à la pagode que pour solliciter la bénédiction des bouddhas et festoyer en oubliant de mettre en pratique les règles du bouddhisme dans leur vie quotidienne. Il raille aussi les religieux qui proposent le bouddhisme comme une pilule capable de guérir toutes les maladies, sans approfondir l’enseignement de la doctrine. Et en passant, il n’oublie pas de dénoncer le machisme et l’égoïsme de certains maris vietnamiens. Enfin, il nous met en garde contre le sectarisme, le fanatisme et la superstition : « Observer les règles pour faire du bien et éviter le mal, au profit de nous-mêmes et des autres, mais ne laissons pas les règles nous ligoter, et n’observons pas les règles pour espérer des félicitations, pour nous donner de l’autosatisfaction et du mépris pour les autres, car ce sont là les remèdes qui amènent des maladies ».

 

Cependant, c’est aussi un ouvrage savant, empli de nombreuses références bouddhiques que j’ignorais, et qui m’ont demandé des efforts pour les comprendre, d’autant plus difficilement que beaucoup de termes bouddhiques sont en sino-vietnamien, c’est-à-dire du chinois prononcé à la vietnamienne, ou en sanskrit et en pali.

 

Bien sûr, ce livre s’adresse aux Vietnamiens dont la culture traditionnelle est polythéiste et syncrétiste. Mais pris d’un désir de partage, j’ai voulu le traduire, autant que faire se peut, pour le faire connaître à mes amis francophones, en espérant que des lecteurs plus avertis veuillent bien corriger mes erreurs d’interprétation. Cependant, je dois préciser que, pour la rigueur de cette « traduction » qui n’est pas une « adaptation », j’ai maintenu des tournures de phrases usuelles en vietnamien qui pourraient choquer les yeux et les oreilles des francophones.

 

Je n’aurais jamais pu réaliser ma traduction et mes annotations sans l’aide des merveilleux dictionnaires suivants, dont je remercie les auteurs :

 

- Thiện Phúc, Phật học từ điển Việt Anh - Vietnamese English Buddhist dictionary, disponible sur le site http://thuvienhoasen.org/D_1-2_2-158_4-12480_5-50_6-1_17-1_14-1_15-1/,

 

- Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Éditions du Seuil, Paris, 2001.

 

- Lê Khả Kế, Nguyễn Lân, Từ điển Việt-Pháp - Dictionnaire Vietnamien-Français, NXB Khoa Học Xã Hội, Hanoi, 1994.

 

Enfin, je dois mentionner que j’ai supprimé quelques passages écrits particulièrement à l’intention des Vietnamiens,  et supposés trop difficiles à saisir pour les lecteurs occidentaux qui découvrent le bouddhisme. Mais, à mon humble avis, cela n’enlève rien au contenu essentiel du livre. Par ailleurs, j’ai ajouté le sous-titre « Une approche pratique du bouddhisme libérateur des souffrances » pour mieux expliciter son titre un peu ésotérique.

 

Đông Phong  Nguyễn Tấn Hưng


Repost 0
Published by Dông Phong - dans Livres de Dông Phong
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 06:01

 

 

Pour fêter la 1000ème page de ce blog

 

1000 pages de joie

1000 pages de colère

1000 pages de nostalgie

1000 pages de douleur

1000 pages de rigolade

1000 pages de rêverie

et surtout :

1000 pages de partage et d'amitié sans frontières

 

 

Hourra, plein dans le mille !

Sept années d’écriture

Sans beaucoup de ratures,

Oui, ma plume jubile !

 

Grand merci, chers ami(e)s

De tous les continents*

Qui, si indulgemment,

Nous avez soutenus !

 

 

* Des lecteurs de 159 pays ont visité ce blog !

 


  

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 06:20

 

Traduction pour faire plaisir à une correspondante.

Dông Phong

 

Cục Sắt

 

Và rồi sắt cũng biết buồn.

Sắt nằm sắt lạnh gió luồn ngang lưng.

Sắt đen cục, rỉ giữa chừng.

Bẹp tù cục sắt chớ đừng mỉa mai.


Mưa phùn nắng gắt kêu ai ?

Sắt này dẫu cứng nhưng mài cũng hao.

Mưa phùn ướt lạnh chứ sao ?

Nắng nồng gay gắt thể nào chẳng đen ?


Trần gian cát bụi bon chen

Hững hờ đá sỏi đổ chèn lên thân.

Mặt mày vệt xước từng vân

Thân hình méo mó từng vần sắt ơi !


Hạ về mưa gió dần vơi

Thu tàn lá rụng dẫn lời đông qua.

Xuân về hơi ấm xót xa

Sắt này dẫu cứng nhưng mà.... Cô Đơn !

 

Hồ Quang Hiển - Hà nội
31/8/2013
 

Source : http://www.forumvietnam.fr/forum-vietnam/offres-et-recherches-demplois-au-vietnam/13480-c-c-s-t.html 

 

 

 

Traduction de Dông Phong :


Morceau de fer

 

Et le fer connaît aussi la tristesse
Le fer est couché dans le vent froid qui se faufile dans son dos
Le fer se noircit en morceau, et rouille à moitié
Même écrasé dans ta prison, morceau de fer ne sois pas amer

Crachin ou ardent soleil, à qui s’en plaindre ?
Ce fer est dur mais à force d’être affuté il s’épuise
Le crachin ne peut que mouiller froidement
Le soleil ardent ne peut que noircir

En ce bas monde le sable et les poussières se bousculent
Les cailloux indifférents couvrent le corps
Le visage écorché se couvre de zébrures
La silhouette du corps est déformée, ô fer

Quand l’été revient le vent diminue progressivement
Les feuilles mortes de la fin d’automne annoncent l’hiver
Le retour du printemps ramène de la chaleur douloureuse
Ce fer est dur mais est si …  Solitaire !

 

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs vietnamiens
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 06:13

Dieu-donné

 

Être là si bien accepté,

C’est, grand merci, Dieu-donné !

Ici repoussent mes racines

Qui flétrissaient en mer de Chine.

 

Ce beau pays, j’aime le chanter,

Même sous le crachin glacé,

Lorsque le grand noroît fulmine

En faisant frémir ma colline.

 

Bien souvent je ne comprends pas

Ces gens qui lui cherchent querelle

En vociférant leur mbla-mbla.

 

Dans leur bled on crève de faim,

Mais ils insultent la quenelle,

Ce merveilleux plat, des plus fins.

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 06:05

 

Le parfum du brouillard

 

          À U. et L. (Dalat)

 

Ce parfum de brûlé

Dans le brouillard léger

Est bien loin de l’encens,

Mais il remue mes sens,

Me rappelant Dalat*

Sous les nuages bas,

Quand, quittant mon Delta

La première fois,

J’y fis un bref séjour,

Mais merveilleux, ma foi,

De trois tout petits jours.

 

En ces années de guerre,

Les Plateaux n’étaient guère

Très faciles d’accès,

Avec des cars chargés,

Et parfois mitraillés.

 

Enfin voilà Dalat

Sous un léger brouillard,

Sentant, oh vraiment bon,

Un feu dans les vallons,

Cette fumée des bois,

Ma madeleine à moi.

 


* Belle station climatique se trouvant à 320 km au nord-est de Saigon, dans les Hauts Plateaux à 1 475 mètres d’altitude.

 

 

Tạm dịch :

 

Mùi thoảng sương mù

 

           Tặng U. và L. (Đà Lạt) 

 

Mùi khói thoảng lẳng lơ

Trong sương mù lơ mơ,

Dù khác vị trầm hương,

Mà làm mình vấn vương,

Hoài nhớ về Đà lạt

Dưới trời sầm mây thấp,

Khi mình lần đầu tiên

Bỏ đồng bằng Nam Bộ,

Lên vui chơi trên đó

Trong suốt ba ngày liền.

 

Trong những năm chiến tranh

Lên Cao Nguyên khó khăn,

Đi lại thật lịch kịch,

Xe ca đông chật ních,

Còn thường bị du kích.

 

Nhưng đây rồi Đà Lạt

Dưới sương mù man mác,

Thơm ghê, thơm vô chừng

Khói bay từ đồi xa

Mang biếu mùi lửa rừng,

Ma đơ len của ta.

 

 

 

4-Chute-Prenn.JPG

 

Chute Prenn à Dalat

(Photo DP)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 06:14

 

Merci Jakez pour ce nouveau cri de colère contre la marée verte.

Dông Phong

 

 

Mauvais rêve

 

   

Endormi sur la grève

J'ai fait un mauvais rêve,

J'ai vu vomir la mer

Des flots en mal de terre.

 

Endormi sur la grève

J'ai fait un mauvais rêve,

J'ai vu pleurer la mer

Des larmes laminaires.

 

Endormi sur la grève

J'ai fait un mauvais rêve,

J'ai vu comme un désert

Où le sable était vert.

 

 

Jacques Premel-Cabic

 


Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs français
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 05:45

 

La fenêtre (4)

 

(Jeu poétique de Temps-Pestif*)

 

À Marylène

 

Demain il fera sûrement beau,

J’entrouvrirai ma fenêtre,

Et les chansons des trouvères

Chasseront mes maux.


 

* Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/article-la-fenetre-121319459.html

 

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 05:30

 

 

Khai bút / Ouverture du pinceau du Cheval 2014

 

Chers ami(e)s,

Pour ne pas faillir à la tradition, et pour vous souhaiter, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, une très bonne Năm Giáp Ngọ / Année du Cheval 2014 qui commence aujourd'hui, je voudrais vous offrir mon ouverture du pinceau.

Bien Cordialement.

Dông Phong

 


Khai-but-RETENU--MINI.jpg 

 

  

 

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Haïsha
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 06:01

 

La fenêtre (3)

 

(Jeu poétique de Temps-Pestif*)

 

Pour ma petite-fille adorée,

je soulève des fenêtres

si bizarrement collées.

- Maladroit grand-père !

 

* Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/article-la-fenetre-121319459.html

 

 

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 06:10

 

La fenêtre (2)

 

(Jeu poétique de Temps-Pestif*)

 

Je dois fermer toutes les fenêtres,

À cause d’un grand noroît

Qui annonce la tempête,

Me laissant sans voix.

 

* Voir le règlement sur http://temps-pestif.over-blog.org/article-la-fenetre-121319459.html

 

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article

Présentation

  • : TERRE LOINTAINE
  • TERRE LOINTAINE
  • : Poèmes bilingues français-viêtnamiens
  • Contact

terrelointaine

terrelointaine

Recherche