Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 05:49

 

Vers peu luisants

 

De voir ses doigts déformés

Et ses cheveux clairsemés,

Je maudis le temps qui passe

Et qui lui laisse ces marques.

 

En témoin enamouré,

J’essaie de la chahuter

Avec des dictons salaces,

Tout en ravalant mes larmes.

 

Oh, l’âge et les maladies

Font partie de notre vie,

On me l’a dit, je sais bien.

 

Perdu dans mes pensées vaines,

J’écris ce petit poème,

Des vers qui ne valent rien.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Textes de Dông Phong
commenter cet article

commentaires

dany de tara 20/06/2014 22:19

pourquoi des vers qui ne valent rien
moi je les trouve beaux
amitié de Toulouse sous la canicule
dany
http://mamidaniele.wordpress.com/

Dông Phong 22/06/2014 16:23

Merci infiniment, Dany, du compliment.
Bien amicalement.
Dông Phong

Présentation

  • : TERRE LOINTAINE
  • TERRE LOINTAINE
  • : Poèmes bilingues français-viêtnamiens
  • Contact

terrelointaine

terrelointaine

Recherche