Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 10:59
Yvonne Savatier, Jardin sauvage

SUR SA DALLE MORTUAIRE

Cette tombe dépare

Quant à son locataire

Il est mûr pour l’ossuaire

Mais la bise aiguë se calme

Au clocher dix heures sonnent

Joyeux transfert, bonhomme !

Quand des entrailles de son tombeau

Réminiscences au secours d’en haut

S’arracha enfin! une prière

Dans la grisaille glacée

De son dernier matin

Au nom du Père, ainsi soit-il

Ici pourrit un imbécile

Ce fut la tombe du Don Juan

Partager cet article

Repost 0
Published by Dông Phong - dans Auteurs français
commenter cet article

commentaires

Dông Phong 13/06/2007 18:26

Merci K.Rine pour le commentaire. Oui, nous ne pouvons que nous poser plein de questions devant les poèmes qu'Yvonne Savatier publia en 1988 à l'âge de 77 ans, 11 ans avant son décès : quand les a-t-elle écrits? qui était ce Don Juan tant honni? pourquoi cette violence verbale dans presque tous ses poèmes? etc...Mais nous pouvons deviner que sa vie sentimentale ne devait pas être bien épanouie...

K.Rine 13/06/2007 16:38

Je reste dubitative et intéressée cependant par cet écrit... Il dit beaucoup de choses, semble préciser... Mais préciser quoi? En fait, c'est comme si je voyais plein de détails mais qu'il me manquait l'idée générale. Artistiquement, c'est très prenant comme tournure!! :)

Présentation

  • : TERRE LOINTAINE
  • TERRE LOINTAINE
  • : Poèmes bilingues français-viêtnamiens
  • Contact

terrelointaine

terrelointaine

Recherche